4 questions que vous vous posez sur les facettes dentaires

Les facettes dentaires sont de fines pellicules utilisées pour améliorer l’esthétique des dents. Leur utilisation est devenue courante au milieu des années 2000. Cela a été rendu possible par les récents progrès réalisés notamment au niveau des procédés utilisés pour le collage. Dès lors, les chirurgiens-dentistes n’hésitent plus à proposer cette technique à leurs clients. Cependant, beaucoup de personnes se posent encore des questions. Dans cet article, nous faisons le point sur les facettes dentaires, les étapes du traitement, les résultats et bien d’autres aspects du sujet.

À qui s’adressent les facettes dentaires et pour quoi faire?

Ce sont les personnes qui veulent embellir leur sourire en modifiant leurs dents visibles qui seront intéressées par les facettes dentaires. Les facettes se collent sur la face visible des dents antérieures pour modifier leur couleur, leur forme… Qu’il s’agisse des canines, des incisives, des prémolaires ou autres, les facettes dentaires seront adaptées.

Pourquoi poser des facettes dentaires ?

Les facettes dentaires servent à modifier la forme des dents, à changer leur teinte, ou encore à corriger leur alignement. Sur le premier élément, la pose permet d’harmoniser les dents qui sont peut-être trop courtes, cassées, trop petites ou fêlées. Sur le deuxième élément, les facettes dentaires apparaissent comme une solution efficace pour blanchir les dents. Les teintes ocres ou jaunâtres des dents sont alors corrigées. Sur le dernier élément, les facettes dentaires remplacent les traitements orthodontiques et permettent, par exemple, de combler les vides entre les dents. Pour avoir un sourire éclatant, adressez-vous à un professionnel, cliquez ici pour avoir de plus amples informations sur les facettes dentaires.

Y a-t-il une exigence ou une limite d’âge ?

C’est à tort que beaucoup de personnes pensent qu’il faut avoir un certain âge pour se faire poser des facettes dentaires. En réalité, la pose de facettes dentaires peut être réalisée à tout âge. Seul le but de l’opération peut varier suivant les âges. En effet, chez les personnes âgées, la pose est réalisée dans le but de corriger l’esthétique des prothèses dentaires. Par contre, chez des patients jeunes, elle est utilisée comme alternative à un traitement orthodontique.

Quels sont les différents types de facettes dentaires ?

On dénombre trois types différents de facettes dentaires. Il s’agit :

  • Des facettes dentaires en céramique et porcelaine ;
  • Des facettes dentaires en résine composite ;
  • De la jaquette dentaire.

La facette dentaire en céramique et celle en porcelaine

La céramique et la porcelaine sont des matériaux qu’on retrouve également dans l’univers des facettes dentaires. La céramique constitue un matériau compatible avec les tissus vivants. Cette parfaite compatibilité est notamment due à ses propriétés mécaniques et optiques. Ces propriétés sont en effet proches de celles des dents naturelles. En clair, la facette dentaire en céramique ressemble beaucoup plus à l’émail dentaire. Cette ressemblance peut être constatée non seulement par rapport à sa dureté, mais encore par rapport à sa capacité à reproduire la translucidité naturelle de la dent. Aujourd’hui, on retrouve les facettes dentaires en céramique ou en porcelaine avec une épaisseur de 0,2 mm. Ces dernières possèdent cependant des particularités.

D’abord, leur pose est simplifiée et ne nécessite pas que les dents soient taillées au préalable. Étant biocompatibles, lorsqu’elles sont posées, elles n’ont pas d’effet de dégradation sur les dents. Les facettes pelliculaires sont très proches des verres de contact et présentent un aspect très fin. Aussi, elles résistent aux taches et encore mieux au tabac et aux liquides foncés. En outre, les facettes dentaires en porcelaine et en céramique offrent un meilleur rendu esthétique, sur le long terme. D’ailleurs, les facettes en question tiendront facilement plusieurs années durant. Elles peuvent tenir plus d’une vingtaine d’années. Par ailleurs, elles offrent un blanchiment artificiel permanent.

La jaquette dentaire

La jaquette est une variante de la facette dentaire en céramique. Elle est également appelée couronne jaquette. C’est une particule qui est collée sur les deux facettes d’une dent. Particule très fine, la jaquette assure les mêmes fonctions qu’une facette ordinaire. Cependant, elle présente une certaine spécificité. En effet, la jaquette dentaire est un modèle de facette dentaire conçu particulièrement pour les personnes dont les dents ont déjà subi des traitements orthodontiques. Elle est utilisée quand ces derniers traitements sur la dent se sont révélés peu satisfaisants.

Les facettes dentaires en résine composite

Les facettes dentaires en résine composite sont faites avec une pâte malléable. L’objectif visé est qu’elles puissent adhérer naturellement et surtout spontanément à la dent. Pour ce faire, c’est directement sur la dent que la capsule est posée. De nombreux dentistes n’hésitent pas à proposer la facette dentaire en résine composite à leurs patients. Cependant, bien qu’ayant des avantages, elles présentent quelques inconvénients. Comme avantage, la facette dentaire en résine composite offre un blanchiment rapide et artificiel. Aussi, sa pose se fait avec un rendez-vous unique et le praticien peut reproduire n’importe quelle forme de dent souhaitée.

Cependant, la facette dentaire en résine composite, en plus d’avoir une durée de vie limitée à 5 ans, est poreuse et moins résistante que les autres types de facettes. De plus, on doit les retoucher ou les remplacer et leur éclat d’origine est susceptible de disparaître. En outre, des taches peuvent les affecter.

Quel est le processus de pose de la facette dentaire ?

Pour poser les facettes dentaires, il faut suivre les étapes à la lettre. Le patient et le praticien doivent se rencontrer au préalable et faire le point sur un certain nombre de choses. Précisément, le patient doit informer le dentiste sur ses attentes. En retour, il est capital que le dentiste puisse informer le patient sur les différentes étapes de la pose et la durée pour le faire. Ainsi, il a besoin de faire des tests préalables, surtout pour des interventions compliquées comme la modification de l’alignement des dents ou la couverture des dents cassées.

Combien de rendez-vous doivent être prévus ?

Il est possible que les facettes dentaires soient posées en deux ou trois séances. Cela est préconisé quand il s’agit d’une modification de la couleur des dents par exemple. Quant aux modifications ou changements importants, ce sont de véritables projets qui nécessitent un peu plus de temps. Au premier rendez-vous, le patient explique ses attentes. Le dentiste prend des radiographies, des photos et les empreintes. Ces derniers éléments lui permettront de faire un moulage en plâtre qui lui servira de représentation sur laquelle travailler. Une fois que le spécialiste a analysé la faisabilité esthétique du projet, il réalise une gouttière.

Au deuxième rendez-vous, la gouttière réalisée, préalablement remplie de résine, est introduite dans la bouche du patient. L’objectif, c’est de se faire une idée du résultat final. Ainsi, la résine contenue dans la gouttière recouvre les dents et forme un masque.

Comment se fait la pose ?

Pour la pose proprement dite, le dentiste prend de nouvelles empreintes des dents. Ensuite, il pose des facettes provisoires afin de protéger les dents ainsi préparées. C’est sous anesthésie locale que se déroule la pose. L’anesthésie est faite surtout pour éviter les mouvements intempestifs. Cela suppose qu’au préalable un champ opératoire a été aménagé. Le protocole nécessaire est alors respecté par le praticien qui doit faire montre de précision. L’opération est plus ou moins longue. En moyenne, il faut environ quatre heures pour réaliser la pose de six facettes.

Combien coûtent les facettes dentaires ?

Connaître le prix des facettes dentaires est important, car cela vous permettra de prévoir un budget pour votre projet. La pose de la facette dentaire en céramique vous coûtera entre 800 et 1 400 euros environ. Quant aux facettes dentaires en résine composite, le prix va de 170 à 350 euros en moyenne. Le coût réel de l’opération dépendra cependant des spécificités de votre cas.

Que faire après la pose des facettes dentaires ?

Après la pose des facettes dentaires, il se pose la question de leur entretien et de l’éventualité de leur retrait.

Entretien des facettes dentaires : comment faire ?

Les facettes dentaires s’intègrent donc naturellement et ne nécessitent pas un entretien particulier. La seule exigence est celle connue d’ordinaire : l’hygiène bucco-dentaire. Cependant, il faut que celle-ci soit bien faite et que des détartrages soient effectués de façon régulière. Pour ce faire, des brosses à dents douces et des fils dentaires peuvent être utilisés. Vous pouvez également avoir recours à des gouttières de protection nocturne. Cependant, ces dernières ne sont nécessaires qu’en cas de bruxisme.

Les facettes dentaires peuvent-elles être enlevées ?

Le plus souvent, pour la pose de facettes dentaires, les dents sont taillées. Le but, c’est de donner de la hauteur et de l’épaisseur aux facettes dentaires. Cela permet de les protéger contre la cassure. Concrètement, pour que la colle puisse parfaitement adhérer, l’émail dentaire est un peu retiré. Avec cette dernière étape, il n’y a plus de retour vers des dents sans facettes dentaires. En d’autres termes, une fois que l’émail est en partie éliminé, le traitement est irréversible. Vous êtes alors tenu de porter des facettes dentaires durant toute votre vie.

En conclusion, les facettes dentaires constituent un moyen pour améliorer son sourire et corriger les imperfections des dents. C’est une excellente solution pour retrouver le sourire !